Réfugiés : passages au compte-gouttes à la frontière serbo-croate

| |

Officiellement, seuls les réfugiés syriens et irakiens sont autorisés à traverser la frontière croate. Néanmoins, les passages se font de façon aléatoire. Dans la nuit de samedi à dimanche, 600 réfugiés ont été conduits en Croatie, 500 autres sont à Šid. Les migrants bloqués ont organisé une manifestation, brandissant une bannière proclamant « Respect pour nos droits ».

Par Ph.B. Plusieurs centaines de réfugiés de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan, bloqués à Šid depuis le 16 février, ont été transportés en autocars dans la journée de vendredi à Batrovci, sur l’autoroute à la frontière entre la Serbie et la Croatie. Certains ont été autorisés à traverser, d’autres non. Ceux qui n’ont pas pu entrer en Croatie ont été transportés à Principovac, une ancienne clinique yougoslave pour enfants, non loin de la frontière, où ils ont passé la nuit. Samedi matin, une centaine de personnes, dont des familles avec des enfants, ont traversé à pied la frontière de Berkasovo, avant d’être renvoyés en Serbie par la police croate. Dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous