Réfugiés en Croatie : la ratonnade de la Saint-Sylvestre

| |

Ce fut une véritable ratonnade. Des réfugiés hébergés à l’hôtel Porin, dans la banlieue de Zagreb, ont été sauvagement agressés dans la nuit de la Saint-Sylvestre, sans que la police, présente sur les lieux, ne réagisse pour les protéger. Ils ont manifesté lundi. Ces derniers avaient été déportés d’Autriche vers la Croatie.

« Les personnes qui ont manifesté lundi matin devant l’hôtel Porin ont été agressées pendant la nuit du réveillon », explique Emina Bužinkić, du Centre pour les études de paix de Zagreb. « Ils ont été agressés dans des transports, dans des lieux publics et même devant ce centre d’accueil, ce qui pose question sur leur sécurité. Surtout en ce moment, quand l’Europe tout entière est sur ses gardes, et que règne la peur des musulmans et des Arabes. » La plupart des résidents du Centre d’hébergement de l’hôtel Porin ont été déportés d’Autriche vers la Croatie, au titre de la convention européenne Dublin III : la Croatie est considérée comme le premier pays de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous