Réfugiés : entre Serbie et Hongrie, les oubliés de la frontière

| |

2 000 réfugiés sont toujours bloqués à la frontière entre la Serbie et la Hongrie dans des conditions désespérées. Le gouvernement de Voïvodine annonce qu’il va fournir de l’aide. Les témoignages d’expulsions violentes et d’exactions de la part de la police hongroise se multiplient.

« Des migrants à la frontière hongroise sont sommairement renvoyés vers la Serbie, dans certains cas de manière cruelle et violente, sans prendre en considération leur demande de protection », a déclaré Human Right Watch (HRW) le 12 juillet dernier. « La Hongrie enfreint toutes les règles relatives aux demandeurs d’asile qui transitent par la Serbie, rejetant sommairement les demandes et renvoyant les demandeurs de l’autre côté de la frontière », rapporte Lydia Gall, chercheuse sur l’Europe de l’Est et les Balkans à HRW. « Les gens qui franchissent la frontière hongroise sans autorisation, y compris des femmes et des enfants, ont été sauvagement battus et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous