Qui a tué le Père Noël : une campagne contre les coups de feu « festifs » dans les Balkans

|

Dans les Balkans occidentaux, Noël et Nouvel An vont de pair avec les pétarades des feux d’artifice, mais aussi des armes à feu. L’ONG SEESAC a lancé une campagne pour mettre en garde contre les risques mortels des coups tirés en l’air en signe de célébration lors des festivités.

Chaque année, dans les Balkans, plusieurs personnes sont blessées ou tuées par des armes à feu utilisées lors des célébrations, mariages, naissances, Noël, Nouvel An ou manifestations sportives. L’organisation SEESAC a lancé une campagne régionale sur les réseaux sociaux pour rendre conscient des dangers des cette coutume régionale. La campagne « Célébrons avec nos cœurs, pas avec nos armes », qui s’étend du 20 décembre au 20 janvier, est financée par le Conseil de l’Europe et est présente sur Facebook, Instagram et Google. Elle couvre l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, le Monténégro, la Serbie et la Macédoine. Des dessins animés et des posters (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous