Quand Radovan Karadžić se confie à Al Jazeera

| |

Dans un entretien écrit publié le 24 février sur le portail de la chaîne satellitaire qatarie Al Jazeera, Radovan Karadžić revient sur son rôle pendant la guerre de Bosnie, ses treize ans de cavale et son procès à La Haye.

Par Philippe Bertinchamps « J’ai eu un rôle malheureux dans une guerre malheureuse dans un pays malheureux. » C’est par ces mots que Radovan Karadžić a résumé son action pendant les guerres de Bosnie dans une interview exclusive accordée depuis sa cellule de La Haye au journaliste d’Al Jazeera, Rageh Omaar. La guerre de Bosnie. « C’était une guerre que nous n’avions pas voulue et dont nous n’avions pas besoin », déclare l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie. Regrettant les « conflits tragiques » qui ont déchiré ce « pays pacifique » entre 1992 et 1995, Radovan Karadžić rejette la responsabilité de la lutte armée sur les dirigeants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous