Faillite du KAP : l’oligarque russe Deripaska réclame 600 millions d’euros au Monténégro

|

C’était autrefois le fleuron industriel du Monténégro, mais le Combinat d’aluminium de Podgorica (KAP) poursuit une interminable agonie, entamée dès sa revente à Oleg Deripaska, en 2005. L’oligarque russe traîne désormais en justice le gouvernement du Monténégro et réclame 600 millions de dommages et intérêts.

Par la rédaction (Avec BIRN et Radio Televizija Crne Gore) — Pour sauver le Combinat d’aluminium (KAP) de Podgorica et les mines de bauxite de Niksic (RBN), anciens fleurons de l’industrie monténégrine, qui comptaient pour 15% du PIB du pays et 51% de ses exportations, le gouvernement avait fait appel à des investisseurs étrangers. En 2005, ces entreprises furent cédé à la CEAC, basée à Chypre, propriété d’Oleg Deripaska L’activité de l’usine et des mines n’a pas été aussi bonne que prévue et, en 2008, l’investisseur russe a souscrit un emprunt de 135 millions d’euros, garanti par le gouvernement du Monténégro, pour tenter de redonner un peu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous