Le Courrier de la Serbie

Procès Taton : justice bâclée, condamnations pour l’exemple

| |

La Haute Cour de Belgrade a condamné mardi les 14 accusés du meurtre de Brice Taton. Les peines sont lourdes, alors que le procès n’a même pas permis de répondre à la question fondamentale : qui a porté les coups mortels au jeune supporter toulousain ? Après une enquête bâclée, le tribunal a offert le spectacle d’une parodie de justice, se soldant par des condamnations « pour l’exemple ». L’analyse de Loïc Trégourès.

Par Loïc Trégourès Les quatre organisateurs présumés, dont deux sont en fuite, écopent de peines allant de 30 à 35 ans de prison. Deux autres accusés ont été uniquement reconnus coupables de violences aggravées sur des amis de Brice Taton, et ont été condamnés à 4 et 5 ans de prison. Tous les autres ont été reconnus coupables de « meurtre aggravé » et ont écopé de peines de 12 ou 14 ans. Cependant, ce procès pose plus de questions qu’il n’a apporté de réponses. Et les Français auraient tort de penser que la justice serbe a correctement fait son travail. Le procès qui s’est tenu pendant 8 mois à Belgrade a été entaché presque à chaque séance de scènes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous