Le Courrier de la Bosnie

Polémique entre Belgrade et Sarajevo : pour Tomislav Nikolić, « La Bosnie est en train de disparaître »

| |

Les propos du Président serbe sur la disparition annoncée de la Bosnie-Herzégovine ont déclenché l’ire de Bakir Izetbegović, membre bosniaque de la présidence tripartite. À l’inverse, Milorad Dodik, le dirigeant de la Republika Srspka s’est réjoui de constater que son homologue belgradois était sur la même ligne que lui. Cette polémique révèle les divisions grandissantes dans une fédération bosnienne bloquée depuis 1995.

(Avec Balkan Insight) - Une nouvelle polémique agite les relations entre Belgrade et Sarajevo : lors d’une interview sur une télévision macédonienne, le Président Serbe Tomislav Nikolić a exprimé ses doutes à propos de la capacité de la Bosnie-Herzégovine « à survivre comme pays ». « Je ne rejette pas l’autorité de Sarajevo en tant que capitale, nous avons signé les Accords de Dayton », a déclaré Nikolić. « Cependant, je pense qu’après 17 ans la Communauté Internationale n’a pas réussi établir un état fonctionnel », a-t-il ajouté, précisant que la Bosnie-Herzégovine était « en train de disparaître ». Des propos qui ont provoqué l’indignation de son homologue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous