Réfugiés : la Slovénie envoie l’armée à ses frontières

| |

Les députés du Parlement slovène ont adopté à une large majorité, mardi 23 février, une loi autorisant l’armée à intervenir le long de ses frontières avec la Croatie. Des patrouilles conjointes avec le police devraient être mises en place pour gérer les flux de réfugiés.

Par Charles Nonne On attendait des débats jusqu’au petit matin, quelques heures ont finalement suffi pour rassembler une large majorité en faveur de l’extension des pouvoirs de l’armée slovène. Il ne s’agissait en fait que de l’activation de l’article 37 de la loi sur la défense et l’armée, adopté en octobre 2015. Selon ce texte, l’armée restera subordonnée à la police et répondra de ses actions auprès d’elle. Les patrouilles seront constitués de groupes conjoints de policiers et de militaires. Selon le chef de l’État-major slovène, Andrej Osterman, l’armée ne sera mobilisée que pour encadrer les migrants. L’armée pour se protéger des menées (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous