Paris sportifs en Bosnie-Herzégovine : rien ne va plus entre Croates et Bosniaques

| |

Le torchon brûle entre les Croates du HDZBiH et les Bosniaques du SDA à cause d’une proposition de loi sur la taxation des paris sportifs. Mais pourquoi donc les deux partenaires de coalition s’écharpent-ils sur un texte censé rapporter plus d’argent au budget de l’entité croato-bosniaque ?

Par Rodolfo Toè Rien ne va plus entre les Croates du HDZ BiH, et les Bosniaques du SDA, pourtant partenaires de gouvernement tant au niveau national, qu’au niveau de la Fédération (FBiH). Les rapports entre les deux formations étaient déjà tendus à cause de la dispute autour des élections municipales à Mostar] et une nouvelle polémique est venue ajouter de l’huile sur le feu La pomme de la discorde, c’est une proposition de loi du SDA pour encadrer les activités des agences de paris sportifs en FBiH. Ce projet prévoit notamment l’instauration d’une taxe sur les gains inférieurs à 100 KM (50 euros). La nouvelle loi imposerait en outree aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous