Panama Papers : taxer les fraudeurs repentis, une idée bulgare

| |

Suite aux révélations des Panama Papers, Antoni Trenchev, député du Bloc réformiste, a proposé un plan d’amnistie pour les citoyens bulgares qui détiennent des fonds dans des comptes en banque offshore.

La Bulgarie peut offrir à ses ressortissants qui ont des comptes en banque dans des paradis fiscaux de déposer leurs avoirs dans des banques bulgares en payant une taxe de 15 % avant une date limite à fixer, pour éviter des sanctions pour évasion fiscale par le service national des impôts, a déclaré la semaine dernière Antoni Trenchev sur la chaîne de télévision bTV. Tous ceux qui ont des comptes offshore ne sont pas des délinquants, mais ce système peur amener à des abus, estime le député, qui voit dans le retour de cet argent en Bulgarie un moyen de dynamiser les liquidités des banques bulgares et de faire baisser les taux d’intérêts des prêts. Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous