Grèce : Moscovici exige plus d’austérité et promet (presque) un allègement de la dette

| |

De passage lundi à Athènes, le Commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, estime que la Grèce est « prête à tourner la page » de la crise — à condition que les « réformes » exigées par les créanciers soient mises en œuvre.

Par Marina Rafenberg Après Barack Obama, qui s’est prononcé il y a quelques jours à Athènes en faveur d’un allègement de la dette grecque, Alexis Tsipras veut tenter cette fois de persuader la Commission européenne, à quelques jours d’une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro. Le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a récemment jugé qu’il était « trop tôt » pour ouvrir le sujet. Mais le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, s’est voulu plutôt positif dans un entretien accordé au journal Ethnos : « La Grèce est enfin prête à tourner la page de la crise », a-t-il déclaré. La Grèce est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous