Monténégro : les forages pétroliers en Adriatique font polémique

|

Comme le Parlement monténégrin s’apprête à approuver les contrats de concession pour le forage pétrolier et gazier dans la mer Adriatique, l’ONG MANS met en doute l’intérêt public dans les contrats passés avec des compagnies russes et italienne.

Par la rédaction (Avec BIRN) - Le Parlement monténégrin s’apprête à débattre du projet de loi autorisant l’exploitation du pétrole et du gaz off shore en mer Adriatique. Les concessions ont été attribuées à des entreprises russes et italienne. Le consortium italo-russe Eni et la société russe Novatek ont été chargés de la première phase d’installation de sondes. Le propriétaire de Novatek n’est autre que le milliardaire russe Leonid Mikhelson, dont la fortune a été récemment estimée par le magazine Forbes à 15,5 milliards de dollars. Selon le projet du gouvernement, la prospectio, devrait couvrir une superficie de 3 000 km2. La loi prévoit de faire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous