Moldavie : la Transnistrie tourne-t-elle le dos à la Russie ?

|

Dimanche, les électeurs de Transnistrie étaient appelés aux urnes pour renouveler le soviet suprême de la république sécessionniste. Le parti du président Evgheni Şevciuk a été largement devancé par l’opposition. En plein marasme économique, Tiraspol semble pendre le chemin de l’UE.

Par Nicolas Trifon (Avec Adevarul) — Les quelque 47% des électeurs qui ont voté dimanche pour élire les députés du soviet suprême de Transnistrie ont choisi massivement le parti Obnovlenie (Renouveau) et les candidats indépendants financés par la holding Sheriff, qui ont remporté 31 sièges sur 43. Un désaveu cinglant pour l’actuel chef de Tiraspol, Evgheni Şevciuk. Il est difficile de se prononcer sur le cours à venir de la république sécessionniste soutenue par la Fédération de Russie estiment les observateurs. « Je ne veux pas faire de prévisions à sens unique, mais le changement de direction symbolique de la Transnistrie vers l’Europe me (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous