Moldavie : Igor Dodon, l’homme de Moscou, élu à la présidence

| |

Arrivé largement en tête lors du premier tour, Igor Dodon a finalement été élu à la tête de la Moldavie. Surnommé le « Donald Trump moldave », l’homme a promis d’annuler l’Accord de stabilisation et d’association (ASA) signé avec Bruxelles et de se rapprocher de Moscou.

Par Sébastien Gobert Igor Dodon, 41 ans, a réussi son pari. Avec plus de 52% des voix, il devient le cinquième président de la République de Moldavie, le premier élu au suffrage universel depuis 20 ans. « Cela a été une élection très dure », s’est-il contenté de commenter, au soir du 13 novembre, sans reconnaître sa part de responsabilité dans la violence de la campagne. Sa rivale, la libérale Maia Sandu, a été la cible d’attaques personnelles mettant en cause son intégrité, son projet supposé d’union avec la Roumanie, ou encore son appartenance sexuelle. Nombre des critiques d’Igor Dodon l’ont surnommé le « Donald Trump moldave », pour son style (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous