La Moldavie s’enfonce dans la crise : vers des législatives anticipées

| |

Plus de deux mois après la chute du gouvernement de Valeriu Streleţ, la Moldavie s’enfonce toujours un peu plus dans la crise. Le scénario de la tenue de législatives anticipées, au résultat très incertain, commence à se préciser.

Par Julia Beurq La Moldavie n’a toujours pas de gouvernement, plus de deux mois après la chute du gouvernement de Valeriu Streleţ. Lundi, seuls 41 députés ont voté la proposition du Président Nicolae Timofti de nommer Ion Sturza Premier ministre, un chiffre inférieur de 10 voix au quorum nécessaire. Le 21 décembre, Nicolae Timofti avait fini par choisir Ion Sturza, un homme d’affaires sans étiquette pour le poste de Premier ministre, après de longues négociations entre le Parti démocrate (PD), le Parti Libéral-démocrate (PDL), le Parti libéral (PL) et la formation de l’ancien Premier Iurie Leancă. Les négociations ont donc repris dans un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous