Mariage homo en Roumanie : contre le « fanatisme religieux », Klaus Iohannis prône la tolérance

| |

« Suivre la voie du fanatisme religieux serait une erreur », a mis en garde le Président roumain le 19 octobre, quelques jours avant la reprise du procès contre l’État d’un couple homosexuel qui cherche à faire reconnaître son mariage en Roumanie. Dans le même temps, la Coalition pour la famille, proche du clergé, a réuni trois millions de signatures contre le mariage entre personnes de même sexe.

Par Sinziana Ionescu En mai dernier, la Coalition pour la famille avait déposé au Sénat une demande de révision de la Constitution, afin de modifier l’article 48 qui définit le mariage comme « une union librement consentie entre époux » et de préciser « entre un homme et une femme » — bien que le mariage homosexuel soit déjà interdit par le code civil roumain. Viorel Iuga, le président de l’Alliance évangélique de Roumanie, a intimé au Président Klaus Iohannis de se prononcer en faveur du christianisme, affirmant qu’en cas contraire, cette communauté pourrait exiger un changement de Président Interrogé au sujet de l’initiative de la Coalition (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous