Kapital

Macédoine, nouveau paradis des centres d’appel ?

| |

Les étudiants macédoniens ayant une bonne connaissance des langues étrangères pourraient bientôt devenir une denrée rare sur le marché du travail. De grands centres d’appels externalisés pourraient s’implanter en Macédoine ces prochains mois. En effet, la main d’oeuvre est moins chère qu’en Bulgarie ou en Asie.

Par Igor Petrovski Jerry Naumof, le ministre pour les Investissements étrangers de Macédoine, annonçait récemment la création d’un millier de nouveaux emplois dans les futurs locaux d’un centre d’appel d’une grande entreprise américaine. Cette société cotée à la bourse de New York emploie déjà 12.000 salariés dans cinq pays. Elle est spécialisée dans l’externalisation de services aux entreprises et devrait embaucher de jeunes diplômés ayant une excellente connaissance de l’anglais. Même si le nom de la société n’a pas été dévoilé, des indices laissent à penser qu’il s’agit de l’entreprise StarTek, basée à Denver et qui fournit à des entreprises (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous