Albanais de Macédoine : éclaboussé par les scandales, le BDI plie mais ne rompt pas

| |

Affecté par de nombreux scandales, et de plus en plus discrédité dans les régions qu’il a longtemps négligées, comme Kumanovo, le BDI d’Ali Ahmeti conserve toutefois sa mainmise sur la scène politique albanaise de Macédoine. Mais pour combien de temps encore ?

Par Jaklina Naumovski (Avec Telma) — Alors que la campagne des élections législatives du 11 décembre bat son plein, que les sondages se suivent et se ressemblent, annonçant une avance importante dans le bloc albanais du Parti démocratique pour l’intégration (BDI) d’Ali Ahmeti, les incidents survenus à Kumanovo lors d’un meeting en novembre dernier jettent un doute sur le poids réel de ce parti sur l’électorat albanais. Partenaire de coalition depuis près de dix ans du VMRO-DPMNE, il jouit d’une mainmise incontestée sur la scène politique. Or, depuis les incidents de Kumanovo en mai 2015, et les éléments apportés durant l’enquête, sa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous