Macédoine : l’opposition ratisse large pour la bataille des législatives

| |

La campagne pour les élections législatives anticipées du 11 décembre prochain est officiellement lancée. Dans l’opposition, l’Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) a décidé d’ouvrir ses listes à des personnalités de la société civile et à d’anciens alliés du gouvernement de Nikola Gruevski. Un choix qui fait grincer des dents au sein du parti de Zoran Zaev.

Par Jaklina Naumovski (avec Radio Slobodna Evropa et Aktuelno.mk) Le SDSM a annoncé les listes des candidats qui brigueront un siège de député aux élections législatives anticipées du 11 décembre prochain dans les différentes grandes circonscriptions électorales du pays. Ce qui n’a pas manqué de provoquer de vifs débats au sein du parti — une réaction « saine » pour un mouvement démocratique, selon certains analystes. Si les têtes de liste sont les personnalités les plus en vue du mouvement (Stevo Pendarovski dans la première circonscription, Oliver Spasovski dans la seconde, Ljupčo Nikolovski dans la troisième, Zoran Zaev dans la quatrième, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous