Macédoine : Washington n’en démord pas, Gruevski doit partir

| |

Alors que tout le monde attend la démission du Premier ministre Nikola Gruevski, prévue le 15 janvier, une rencontre de dernière minute a été organisée entre le dirigeant macédonien et le vice-président américain, Joe Biden. S’agit-il là d’une dernière tentative de Gruevski de pour rester au pouvoir ? Washington reste ferme sur ses positions : Gruevski doit démissionner et former un gouvernement technique devant mener le pays vers des élections, le 24 avril prochain.

L’ambassade américaine de Skopje a fait savoir lundi soir qu’un entretien de dernière minute a été organisé à Washington, entre le vice-président des États-Unis, Joe Biden et le Premier ministre macédonien, Nikola Gruevski, à la demande de ce dernier. Le cabinet du ministre macédonien n’a fait quant à lui aucun communiqué officiel sur le sujet. Le dernier entretien de Nikola Gruevski et Joe Biden remonte à février 2011, et alors que tout le monde attend la démission du Premier ministre macédonien, contraint de quitter son poste le 15 Janvier prochain conformément à l’Accord Przino, cette visite semble pour le moins impromptue. C’est justement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous