Macédoine : amnistie générale des politiciens véreux, manifs à Skopje, l’UE et les USA « inquiets »

| |

La décision présidentielle de gracier tous les politiciens impliqués dans des affaires criminelles a fait l’effet d’une bombe dans l’opinion publique. Ce geste balaie tout le travail effectué par le bureau du procureur spécial et remet en doute la tenue d’élections le 5 juin prochain. A Skopje, des manifestations ont éclaté dans le centre-ville. L’UE et les Etats-Unis se disent « inquiets ».

Par Jaklina Naumovski La décision du Président Gjorge Ivanov de gracier tous les hommes politiques et leurs collaborateurs soupçonnés d’être impliqués dans des affaires criminelles est tombée comme un coup de tonnerre ce mardi après-midi. La président a déclaré avoir pris cette décision seul, dans le but de régler la crise politique du pays. Un premier pas vers la réconciliation nationale et un avenir meilleur pour la Macédoine, selon lui. D’après les informations obtenues par les médias, toutes les enquêtes contre des hommes politiques sont donc stoppées. L’ancien directeur des services de renseignement et de contre-espionnage, Sasho (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous