L’Albanie, premier pays d’origine des demandeurs d’asile en France

| |

En 2016, les Albanais ont été plus nombreux que les Irakiens ou les Syriens à demander l’asile en France. Ils arrivent en tête des statistiques de l’Ofpra. Leurs chances d’obtenir l’asile sont pourtant presque nulles, alors que le Conseil d’État vient de confirmer que l’Albanie, le Kosovo et la Serbe étaient des « pays sûrs ».

Par Louis Sellier Avec 5 700 dossiers déposés au cours des onze premiers mois de 2016, les Albanais devancent les ressortissants de pays en guerre comme la Syrie ou l’Irak parmi les demandeurs d’asile en France. Le nombre mensuel de demandes a même triplé au cours de l’année, un chiffre que suivent de près les autorités françaises. L’ambassadeur de France en Albanie, Bernard Fitoussi, s’en est inquiété dans une note adressée au ministre de l’Intérieur, intitulée « Poussée migratoire albanaise à destination de la France ». Redoutant une aggravation de la situation, il a mis en cause une nouvelle loi visant à limiter les contrôles très stricts (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous