I Kathimerini

Législatives en Grèce : 100 000 jeunes électeurs privés de leur droit de vote

| |

Les jeunes Grecs qui fêteront leur dix-huitième anniversaire cette année ne pourront pas voter lors des élections législatives du 25 janvier, alors que la loi leur en donne le droit. La faute au ministère de l’Intérieur, qui a traîné des pieds pour constituer les listes électorales avant la fin de l’année calendaire. En Grèce, on s’interroge : les autorités craignent-elles le vote des jeunes ?

Le ministre de l’Intérieur, Argyris Dinopoulos, a annoncé que les jeunes nés en 1997 ne pourraient pas voter cette année même s’ils fêteront au cours de cette année leurs 18 ans, ce qui du point de vue de la loi électorale devrait leur permettre d’exercer le droit de vote. Retrouvez notre dossier : Législatives anticipées en Grèce : Syriza aux portes du pouvoir En effet, les maires constituent les listes électorales en début d’année civile, à partir des registres communaux sur lesquels les jeunes citoyens s’enregistrent au cours du mois de janvier. Les listes constituées sont ensuite publiées au cours du mois de mars. Or, comme les élections de cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous