Croatie : la justice annule le verdict de 1946 contre le cardinal Stepinac

| |

Le tribunal de Zagreb a annulé le verdict de 1946 contre le cardinal Alojzije Stepinac (1898-1960). Une décision qui relance la polémique entre la Serbie et la Croatie sur cette figure controversée, reconnue coupable par la gouvernement communiste de Tito de collaboration avec le régime fasciste des Oustachis, pendant la Seconde Guerre mondiale, mais néanmoins béatifiée en 1998 par Jean-Paul II.

Par Laetitia Moreni Vendredi 22 juillet, 70 ans après le procès qui a condamné le cardinal Alojzije Stepinac à seize ans de prison pour avoir collaboré avec le régime pro-nazi d’Ante Pavelić, le tribunal de comté de Zagreb a décidé vendredi 22 juillet d’annuler le verdict. Le juge Ivan Turudić a affirmé que le verdict émis en 1946 était entaché de « graves violations majeures du droit pénal de l’époque et d’aujourd’hui ». « Une décision politique » qui « n’a respecté ni le droit à un procès équitable, ni les normes les plus basiques de l’État de droit », a-t-il affirmé. « Le seul crime de Stepinac est d’avoir été l’archevêque de Zagreb à l’époque de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous