Serbie : le Parti populaire européen adoube le SNS d’Aleksandar Vučić

| |

La grande famille de la droite européenne s’agrandit : elle vient d’accueillir en son sein le Parti progressiste serbe (SNS) d’Aleksandar Vučić. Comment interpréter l’intégration d’un ancien cadre de l’extrême-droite serbe, qui musèle la presse et louvoie entre Bruxelles et Moscou ?

Par Branka Trivić Le Parti populaire européen (PPE), l’influente organisation qui regroupe tous les grands partis conservateurs d’Europe, vient d’accepter un nouveau membre : le SNS du tout puissant Premier ministre Aleksandar Vučić. « Bienvenue dans la famille », a joyeusement twitté le PPE à l’adresse du SNS. Pour Jadranka Joksimović, sa secrétaire internationale, c’est « un pas important pour le parti mais aussi pour toute la Serbie, car le parti au pouvoir vient d’être reconnu comme un véritable vecteur de réformes économiques et de stabilité politique ». « Il s’agit d’un geste symbolique », veut croire Dušan Spasojević, enseignant à la Faculté (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous