Nord du Kosovo : un nouveau pont de la discorde

| |

Le nouveau pont sur la rivière Bistrica a coûté pas moins de 400 000 euros : c’est le plus gros investissement des pays de l’Otan au Kosovo. Il a ouvert à la circulation vendredi 2 décembre, mais le Premier ministre Isa Mustafa venu l’inaugurer a reçu un accueil très particulier de la part des Serbes.

Par la rédaction Les Serbes du Kosovo avaient érigé un barrage sur la route de Pristina à Raška, près de Zvečan, afin d’empêcher le Premier ministre du Kosovo et les autres représentants de Pristina d’accéder au nouveau pont sur la Bistrica. Les convois officiels ont dû prendre des chemins de traverse, sous la protection de la Kfor, ce que les Serbes ont vivement condamné, estimant que les officiels kosovars avaient emprunté « les routes des clandestins ». Le maire de Kosovska Mitrovica, Goran Rakić, a déclaré que les Serbes du Kosovo avaient décidé « de mettre fin à toute communication et collaboration avec la Kfor jusqu’à nouvel ordre » pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous