Chanson : la Roumanie exclue de l’Eurovision

|

Le couperet est tombé vendredi : l’Union européenne de Télévision, qui organise le concours de l’Eurovision, a suspendu la Roumanie. En cause, des impayés qui datent de 2007.

Cet article est accessible gratuitement pour une durée limitée. Pour accéder aux autres articles du Courrier des Balkans, abonnez-vous !

S'abonner

Par la rédaction

(Avec Agences) - Vendredi, l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui a organise le concours de l’Eurovision annoncé la suspension de la Roumanie. La Télévision publique roumaine (TVR), qui a « accumulé des dettes de 16 millions de francs suisses » (environ 14,5 millions d’euros), ne pourra « pas participer au Concours Eurovision de la Chanson 2016 », a expliqué l’alliance des médias de service public européens dans un communiqué.

L’UER assure avoir cherché pendant des années une solution pour se faire payer cette dette « qui remonte à janvier 2007 » et qui « compromet la stabilité financière de l’UER elle-même ». La TVR « n’aura plus accès aux autres services de l’UER », poursuit le communiqué. « C’est la première fois que l’UER suspend un membre à part entière », a indiqué une porte-parole, Michelle Roverelli. 

Mardi, les organisateurs avaient sommé le gouvernement d’acquitter une partie de sa dette, 10 millions de francs suisses, en l’espace de 24 heures, faute de quoi le pays pouvait tirer un trait sur sa participation à l’Eurovision en mai. Mais rien n’est venu. « Nous regrettons vivement d’avoir été contraints de prendre cette mesure et nous sommes déçus que le gouvernement roumain n’ait pas répondu aux efforts que nous avons déployés pour résoudre ce dossier », a déclaré la directrice générale de l’UER, Ingrid Deltenre. 

Une critique « injuste », selon le porte-parole du gouvernement roumain Dan Suciu. Le gouvernement technique mis en place après la démission précipitée du Premier ministre Victor Ponta, fait valoir qu’il s’agit d’un problème dont il a hérité et qui remonte à de nombreuses années.

Cette année, la chanson qui devait représenter la Roumanie est titrée Moment of silence. Il risque de durer plus longtemps que prévu.