Économie : la crise des migrants dope le PIB grec

| |

D’après les estimations de la Banque nationale grecque, les aides apportées par l’Union européenne et les ONG pour gérer sur le terrain la crise des migrants auraient permis au PIB grec de gagner 0,3% cette année. Et la crise est loin d’être terminée.

L’arrivée de centaines de milliers de migrants n’a pas eu que des conséquences négatives pour la Grèce. Selon Euronews, l’aide d’urgence apportée par l’Union européenne et la myriade d’ONG présentes sur le terrain dynamise l’économie d’Athènes, alors qu’environ 60 000 migrants sont toujours bloqués sur le territoire du pays. Jusqu’à présent, l’UE a débloqué 500 millions d’euros pour venir en aide aux autorités et environ 200 millions sont venus des organisations non-gouvernementales. « Ces deux prochaines années, plus d’un milliard d’euros devraient arriver en provenance de l’Union européenne pour gérer la crise des migrants. Cela va avoir un effet positif, cet (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous