Le Courrier de la Serbie

Kosovo : Tomislav Nikolić se montre lui aussi favorable à la partition

| |

Tomislav Nikolić était mercredi à Vienne où il a conclu une alliance avec le FPÖ, le parti d’extrême-droite autrichien. Dans un entretien à un quotidien de la petite république alpine, le dirigeant nationaliste serbe s’est prononcé en faveur d’une partition du Kosovo. Avant de rappeler qu’une division serait « anticonstitutionnelle », puisque le Kosovo est serbe, dans sa totalité.

Par Philippe Bertinchamps « L’idée de la partition du Kosovo ouvre une nouvelle possibilité au dialogue », a déclaré Tomislav Nikolić, le dirigeant du Parti serbe du Progrès (SNS), dans une interview au quotidien autrichien Die Presse. « Dans la partie du Kosovo où vivent les Serbes, les Albanais n’ont pas de pouvoir et il est difficile d’imaginer qu’il pourront un jour y gouverner. De même, à Pristina, les Serbes n’ont plus aucun pouvoir et ne sont pas susceptibles de le récupérer », a affirmé Tomislav Nikolić. Le dirigeant nationaliste a toutefois rappelé qu’une division du Kosovo serait « anticonstitutionnelle » car la totalité du Kosovo est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous