B92

Kosovo : le bras de fer autour des mines de Trepca tourne à l’avantage de Belgrade

| |

À qui appartiennent les mines de Trepča/Trepça, principalement situées dans le nord du Kosovo ? Alors que Belgrade affirme en être toujours propriétaire, le Parlement du Kosovo a renoncé, lundi, à reprendre possession des mines. Les menaces d’une forte réaction serbe ont amené les diplomates européens à faire pression sur les autorités de Pristina, mais le feuilleton n’est pas prêt de se terminer.

La volonté des autorités de Pristina de faire main basse sur le combinat minier, métallique et chimique de Trepča/Trepça, dont Belgrade affirme toujours être propriétaire, avait provoqué de vives réactions en Serbie, risquant de mettre en danger la reprise du « dialogue ». Le gouvernement serbe avait demandé à la « communauté internationale » d’utiliser son influence pour dissuader Pristina de prendre des « décisions unilatérales ». Le combinat de Trepča/Trepça ferait encore vivre quelque 4000 Serbes du Kosovo et leurs familles, un changement brutal de propriétaire pourrait entraîner une sérieuse déstabilisation pour ces familles. Le Directeur du Bureau (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous