Le cœur du Kosovo bat pour les États-Unis, l’Albanie... et la Turquie

| |

Le Centre Kosovar pour les Etudes de Sécurité a mené une grande enquête à l’automne auprès des habitants du Kosovo sur leurs perceptions des pays des Balkans et au-delà. Sans surprise, la Serbie est considérée comme le principal ennemi du pays et l’Albanie comme son plus proche allié. Mais certains résultats sont plus étonnants.

Par Belgzim Kamberi Selon un rapport publié par le Centre Kosovar pour les Etudes de Sécurité (QKSS), 90% des Albanais du Kosovo considèrent la Serbie comme un pays ennemi. Cette opinion négative est liée non seulement à la mémoire de la guerre et de l’oppression, mais aussi par le fait que Belgrade bloque le processus d’indépendance de l’État du Kosovo. Principal point de grief contre Belgrade : le manque de résultats concrets du dialogue engagé depuis 2011 sous l’égide de l’UE et surtout l’accord sur l’Association des Communes à majorité serbe signé à la fin de l’été 2015. 71 % des personnes interrogées ont une opinion négative de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous