Kosovo : après six mois de mobilisation, l’opposition unifiée est en crise

| |

Manifestation du 26 mars annulée, méthodes d’actions contestées et déclarations contradictoires. Après plus de six mois de protestation contre le gouvernement « illégitime », l’opposition unifiée, emmenée par Vetëvendosje, est en crise.

Par Hysni Bajraktari Depuis le mois d’octobre, l’opposition, qui réunit Vetëvendosje, l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK), Nisma për Kosovën, bloque les débats du Parlement et demande la démission du gouvernement. Elle s’oppose à la création d’une Association de communes serbes, dans le cadre du processus de « normalisation des relations » engagé avec Belgrade sous l’égide de l’Union européenne, et contre les accords sur la démarcation de la frontière avec le Monténégro. Plusieurs manifestations, accrochages et confrontations violentes ont eu lieu au Parlement et dans les rues de Pristina. Pendant ces six mois de confrontations, une centaine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous