Kosovo : Azem Syla, ancien commandant de l’UÇK et boss de la « mafia des expropriations »

| |

Azem Syla, aujourd’hui député, est accusé par la justice kosovare d’avoir été à la tête d’un vaste réseau criminel qui a revendu illégalement depuis 2006 des terrains appartenant à l’État. Un nouveau scandale pour le PDK d’Hashim Thaçi.

Par Belgzim Kamberi Mercredi, la police du Kosovo a lancé un vaste coup de filet, conjointement avec la mission Eulex, contre « la mafia des expropriations », un réseau criminel établi dans tout le pays. 300 officiers ont été déployés dans 42 localités et six personnes ont été arrêtées. Selon l’acte d’accusation de la justice kosovare, le chef de ce réseau ne serait autre qu’Azem Sylla, l’ancien commandant suprême de l’Armée de Libération du Kosovo (UÇK), aujourd’hui député du Parti démocratique du Kosovo (PDK) d’Hashim Thaçi et Kadri Veseli. Azem Sylla, qui se trouvait en Albanie mercredi, s’est rendu « de son propre chef » vendredi matin aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous