Anniversaire sous tension au Kosovo : près de 100 000 personnes défilent à l’appel de l’opposition

| |

Depuis l’automne, le Kosovo se débat dans une insoluble crise politique. Dénonciation du « dialogue » poussivement mené avec Belgrade sous l’égide de l’Union européenne, contestation du gouvernement dont l’opposition réclame la démission. C’est dans un climat très tendu que le petit pays célèbre, le 17 février, le huitième anniversaire de sa proclamation d’indépendance : le Kosovo est-il au bord de l’explosion ?

Par Hysni Bajraktari Dernière minute — 16h40 : Près de 100 000 personnes (estimation de l’opposition) défilent dans le centre de Pristina « pour la République et la souveraineté », à l’appel de l’Opposition unie, qui parle de « la plus grande manifestation de l’histoire du Kosovo ». Un imposant dispositif policier est déployé dans la capitale, mais le rassemblement s’est déroulé dans le calme. 18h30 : L’opposition a donné un ultimatum au gouvernement, qui doit se démettre avant le 27 février, date fixée pour une nouvelle manifestation. C’est dans une ambiance de crise profonde que le Kosovo fête le huitième anniversaire de sa proclamation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous