In memoriam : Tomaž Pandur, grande figure du théâtre slovène, mort sur les planches

| |

Le metteur en scène slovène Tomaž Pandur est décédé d’un arrêt cardiaque à 53 ans, ce mardi à Skopje, alors qu’il préparait une représentation du Roi Lear avec la troupe du Théâtre national de Macédoine. Sa carrière courte, mais fulgurante, aura marqué le théâtre balkanique. Portrait d’un audacieux.

Par Charles Nonne « J’entre tous les jours au théâtre comme dans un bloc opératoire. » C’est ainsi que Pandur décrivait son métier, en 2014, à Ljubljana. « Je me plais à dire qu’il s’agit toujours d’une opération à cœur ouvert. Certes, les techniques sont connues, mais chaque nouveau projet dévoile un nouveau monde, totalement imprévisible... » Tomaž Pandur est né à Maribor en 1963. Dès son enfance, ses intérêts s’orientent vers le théâtre. Aussitôt entré au premier lycée de Maribor, il crée sa propre troupe, Tespisov Voz - (Nouveau Théâtre slovène), avant d’entrer à l’académie dramatique de Ljubljana. Il en sortira diplômé en 1988 avec, en prime, le prix (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous