Albanie : Athènes à l’offensive pour défendre les Grecs d’Himara

| |

Nouvel avis de tempête entre Athènes et Tirana, après la décision du gouvernement albanais de détruire des maisons appartenant à la minorité grecque d’Himara, dans le sud du pays. La Grèce dénonce une attaque ciblée contre la minorité, Tirana rétorque en évoquant un plan d’urbanisme...

Par Hysni Bajraktari Nouveau regain de tensions entre Athènes et Tirana. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères grec s’est indigné de la destruction de certains bâtiments d’Himara, sur la côte sud de l’Albanie, dans le cadre d’un nouveau plan de développement de la ville. « Les faits perlent d’eux-même : les maisons qui vont être détruites lors du projet de réaménagement d’Himara appartiennent toutes à des membres de la minorité grecque. Le gouvernement albanais ne peut pas affirmer qu’il respecte les droits des minorités et constamment les violer en parallèle. Cela met en danger le chemin du pays vers l’intégration européenne », a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous