Ethnos

Grèce : violente attaque de l’Aube dorée contre des militants communistes

| |

Jeudi 12 septembre, entre 30 et 50 membres du mouvement néo-nazi Aube dorée ont attaqué à coups de barres de fer une vingtaine de militants communistes qui collaient des affiches dans un quartier du Pirée. Neuf personnes ont été blessées.

Selon la police grecque, entre 30 et 50 membres du mouvement Aube dorée, armés de barres de fer, ont attaqué une vingtaine de militants du Parti communiste grec (KKE) et des Jeunesses communistes (KNE) jeudi 12 septembre, dans le quartier de Perama, au Pirée. L’agression s’est produite peu avant minuit, alors que les communistes collaient des affiches pour un festival. Neuf personnes ont été blessées et transférées à l’hôpital. Une enquête préliminaire a été ouverte par les services de sécurité grecs. Dans un communiqué, le Parti communiste du Pirée dénonce une attaque « lâche et meurtrière » contre ses militants qui collaient des affiches pour le 39e (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous