Grèce : le Conseil d’État rejette la réforme audiovisuelle « antioligarque » de Tsipras

| |

La décision du Conseil d’État est tombée mercredi soir : la loi visant à réguler l’audiovisuel grec a été jugée anticonstitutionnelle. Cette mesure phare du gouvernement Tsipras, qui voulait apporter plus de transparence dans un système dominé par les oligarques, était très critiquée par l’opposition et les propriétaires des médias.

Par Marina Rafenberg Mercredi, quatorze juges sur 25 ont déclaré anticonstitutionnelle la loi sur l’audiovisuel décidée par le gouvernement d’Alexis Tsipras en octobre 2015. Un revers pour Syriza qui avait fait de cette mesure son cheval de bataille contre la diaploki, la collusion entre les milieux politiques, économiques et médiatiques. Depuis les années 1990 et la libéralisation du marché audiovisuel grec, les grands patrons d’industrie ont massivement investi dans la presse et la télévision. Une dizaine de chaînes ont alors vu le jour, sans qu’aucun propriétaire de chaîne privée ne paie de licence d’exploitation, comme la loi le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous