Énergie : coup d’envoi du projet de gazoduc Trans Adriatic Pipeline

| |

Les représentants des pays participants au projet Trans Adriatic Pipeline (TAP), ont célébré ce 17 mai à Thessalonique le début de la construction du gazoduc en apposant symboliquement leur signature sur un pipeline. Ce projet devrait résoudre les problèmes d’approvisionnement en énergie de l’UE, après le double échec de South stream et Turkish stream.

Le corridor gazier méridional Trans Adriatic Pipeline, ou « gazoduc trans-adriatique » (TAP), devrait transporter sur le marché européen le gaz azéri provenant du champ de gaz de la mer Caspienne Shah Deniz II, en passant par la Turquie, la Grèce, l’Albanie l’Adriatique et l’Italie. Après l’échec des projets South stream et Turkish stream, ce nouveau projet a reçu le soutien de la Commission européenne et des États-Unis. Il vise à réduire la dépendance européenne au gaz naturel russe. Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a accueilli les invités, dont le vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefčovič, et l’émissaire américain pour les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous