« Frontière » : quand la Serbie refoule les riches Européens

| |

Diffusé pour la première fois au public le 1er juillet au festival Cinema City, à Novi Sad, le court-métrage franco-serbe « Frontière » s’amuse à inverser les rôles. Pour mieux porter son message sur la situation des migrants.

Par Simon Lenormand Des cohortes de riches Occidentaux prêts à abandonner tout ce qu’ils possèdent pour trouver une vie meilleure, de l’autre côté des barbelés, en Serbie ! C’est le contexte du film At the border - Frontière - Na Granici, un court-métrage franco-serbe projeté pour la première fois vendredi 1er juillet au festival Cinema City de Novi Sad. L’action se déroule en 2022, alors que le jeune Arnaud, campé par le comédien français Arnaud Humbert, tente désespérément de franchir la frontière pour rejoindre son amour, Jelena, jouée par l’actrice serbe Milena Jaksić. Des milliers d’autres suivent le chemin de l’exil, fuyant un monde de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous