« Fête nationale » en Republika Srpska : Dodik a eu son défilé et son discours

|

Le président de la Republika Srpska, Milorad Dodik, aura donc eu sa « fête nationale », malgré l’interdiction de Sarajevo. L’occasion de faire défiler dans les rues tout ce que compte l’entité de policiers et de pompiers, de prononcer de grandes phrases sur la liberté et de promettre de nouveaux référendums.

Par la rédaction Ce sont des centaines de policiers, de pompiers, de membres de la protection civile et même de motards qui ont défilé lundi dans les rues de Banja Luka pour les célébrations de la « fête nationale » de la RS, au son de la Marche de la Drina, un chanson de la Première Guerre mondiale, reprise durant la guerre de Bosnie-Herzégovine par certaines unités de nationalistes serbes. Des soldats de l’armée bosnienne ont aussi assisté aux cérémonies, malgré l’interdiction du ministère de la Défense de l’État commun. Des membres du 3e régiment d’infanterie de Bosnie-Herzégovine étaient notamment présents pour servir de garde d’honneur à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous