Réfugié-e-s : comment vivent les femmes dans le camp d’Idomeni

| |

Depuis le début du mois de janvier, 22% des réfugiés arrivés en Grèce sont des femmes, 40% des enfants. Comment survivre à Idomeni, où s’entassent désormais plus de 12 000 personnes ? Comment se nourrir ? Comment se laver ? Comment s’occuper des enfants malades ? Reportage.

Par Julia Druelle Assise entre son mari et son jeune fils, Jasmine fume une cigarette en attendant que les oignons cuisent. Alors que les queues n’en finissent pas de s’allonger pour un simple sandwich ou un paquet de biscuits, et que les distributions improvisées à l’arrière des voitures par des volontaires locaux charitables mais inexpérimentés tournent rapidement à l’émeute, cette mère de famille syrienne improvise un repas. Au menu, pommes de terres et oignons cuits dans la cendre chaude. Plus loin, une mouvement de protestation est en cours. Rassemblées au centre des manifestants assis sur la voie ferrée qui traverse le camp, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous