Le Courrier des Balkans

Entre Roumanie et Bulgarie, un pont sur le Danube qui arrive trop tard ?

| |

Le Danube sépare la Roumanie et la Bulgarie sur plus de 500 kilomètres. Or, jusqu’à vendredi, un seul pont franchissait le fleuve. Le second vient d’être inauguré. Long de deux kilomètres, il relie les villes de Vidin et Calafat. Conçu dans les années 1990, ce projet arrive peut-être trop tard, alors que les échanges entre les deux pays demeurent très limités.

Par Matei Martin Inauguré en grandes pompes, en présence des Premiers ministres des deux pays et du Commissaire européen pour développement régional Johannes Hahn, ce projet était attendu depuis des années, en Roumanie comme en Bulgarie. Le pont devrait faciliter le trafic entre l’Europe centrale et le sud du continent, tout en relançant l’économie dans les deux petites villes fluviales, particulièrement sinistrées. Pourtant, ce pont arrive trop tard, selon Ana Otilia Nuţu, spécialiste des infrastructures. Il aurait du voir le jour dans les années 1990, à l’époque de la guerre dans l’ex-Yougoslavie et de l’embargo international, quand la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous