En visite à Belgrade, Edi Rama invite la Serbie à « reconnaître au plus tôt le Kosovo »

|

Le Premier ministre albanais est arrivé à Belgrade jeudi pour une visite officielle de deux jours. Edi Rama participe à deux forums, l’un sur la sécurité, l’autre sur l’économie, au côté de son homologue serbe Aleksandar Vučić. L’objectif : renforcer la coopération régionale, malgré de profonds désaccords...

Par la rédaction Jeudi, Edi Rama était au côté de son homologue serbe, Aleksandar Vučić dans le cadre d’une rencontre intitulée « L’avenir des relations albano-serbes et la stabilité de l’Europe du sud-est ». Les deux hommes ont manifesté leur « complet désaccord » sur le Kosovo. « Ma position est que plus tôt, la Serbie reconnaîtra le Kosovo, mieux ce sera pour tout le monde », a déclaré Edi Rama. « Cependant, il y a dans le même temps un processus que je soutiens totalement, c’est le dialogue [entre Belgrade et Pristina]. » Sur la question de la propriété de la mine de Trepča, que la Serbie conteste au Kosovo, le Premier ministre albanais a estimé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous