Élections en Roumanie : l’enjeu de la participation

| |

Ce dimanche, les Roumains élisent leurs députés et sénateurs. Une faible participation, inférieure à la moitié des inscrits, ferait les affaires des sociaux-démocrates de l’ancien Premier ministre Ponta, actuels favoris des sondages. Distancés, les libéraux misent sur une forte mobilisation. A la mi-journée, la participation était de 17%.

Par Aline Fontaine La fin du système uninominal, c’est la nouveauté 2016. Pour les élections parlementaires, la Roumanie revient au scrutin par listes, supprimé en 2014. Des nouvelles normes de représentation font aussi leur apparition : on comptera un député pour 73 000 citoyens et un sénateur pour 168 000. Au total, 6 493 candidats briguent 466 sièges. La diaspora roumaine, elle, demeure représentée par deux sénateurs et quatre députés. Qui pourra former et diriger le prochain gouvernement ? Le 4 octobre, le Président Klaus Iohannis donnait un indice : « L’intégrité est un critère évident ». Le Parti social-démocrate (PSD), qui croit la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous