Serbie : Donald Trump dément ses « excuses pour les bombardements de l’Otan »

|

Jeudi, l’info a tourné en boucle dans tous les médias serbes après la publication d’une longue interview exclusive dans l’hebdomadaire Nedeljnik : le candidat républicain à la présidence américaine a présenté ses excuses auprès de la Serbie pour les bombardements de 1999. Le soir, son clan a démenti et dénoncé une fausse interview. Décryptage.

Par la rédaction Jeudi, l’hebdomadaire serbe Nedeljnik pensait avoir fait un gros coup en publiant une longue interview du candidat républicain à la présidentielle américaine. Surtout qu’elle comportait un scoop : Donald Trump s’y excusait pour les bombardements de l’OTAN en 1999. Tous les médias serbes ont repris l’info en boucle tandis que la presse américaine commentait aussi abondamment. Le sociologue américain Eric Gordy, spécialiste de l’Europe du Sud-Est, affirmait par exemple à Newsweek que les propos de Trump ressemblaient à « une tactique des autorités russes qui vise à s’attirer les faveurs de la Serbie ». On prête à Donald Trump (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous