Croatie : un nouveau gouvernement ouvert en grand à la droite extrême

|

Le Sabor croate a voté la confiance au gouvernement de Tihomir Orešković. Le nouveau cabinet, résultant d’un accord entre MOST et le HDZ, fait la part belle à quelques figures venues de l’extrême droite ultra, à commencer par le ministre de la Culture. Un choix qui fait scandale en Croatie.

Tihomir Orešković, dit « Tim », avait dévoilé dès jeudi, à la presse, les vingt ministres et les deux vice-Premiers ministres de son cabinet, présentant cette équipe comme la « Tim’s Team ». Il a cependant fallu une longue journée et une soirée de débat au Sabor, le Parlement croate, pour obtenir l’aval des députés. L’accord entre le mouvement citoyen MOST et la Communauté démocratique croate (HDZ) a failli voler en éclats, les élus des minorités nationales ont été difficiles à convaincre, mais la Croatie a enfin un gouvernement, deux mois et demi après les élections du 8 novembre. Le cabinet a aussi obtenu le soutien des deux élus du parti du maire de Zagreb, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous