Croatie : à la fac de philo de Zagreb, des plénums contre la « cléricalisation » de l’éducation

| |

Les étudiants ont organisé cette semaine des plénums pour protester contre la collaboration entre les Facultés de de philosophie et de théologie. Les étudiants interprètent cette « unification » comme une stratégie politique et dénoncent les décisions opaques de la direction. Dans un contexte de radicalisation de la politique menée par le gouvernement, serait-on en train d’assister à la renaissance d’un printemps de la contestation ?

Par Jovana Papović Depuis plusieurs semaines déjà, les étudiants de la faculté de philosophie ne cachent pas leur mécontentement face à l’accord passé entre leur faculté et celle de théologie catholique. Selon ce nouvel accord, les facultés devraient avoir un même tronc commun, élément qui ne plaît pas du tout aux étudiants de philosophie et de sciences humaines. Ils ont déposé une plainte auprès du médiateur de la ville de Zagreb et décidé de protester. Mercredi 6 et vendredi 8 avril, des plénums on été organisés pour débattre de la stratégie à suivre et envisager le blocage de la faculté. Cette collaboration n’est pas le résultat d’un grand (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous