Croatie : pas de place pour l’extrême-droite au nouveau gouvernement

| |

Le nouveau Premier ministre croate a présenté mardi 18 octobre sa nouvelle équipe. Après le gouvernement controversé de Tihomir Orešković, Andrej Plenković a choisi le compromis : exit les ministres controversés pour leurs positions négationnistes et pro-oustachies. Un vent de renouveau sur la scène politique croate ?

Par Giovanni Vale 19 ministres, 15 du HDZ et quatre de Most. Voilà la composition du nouveau gouvernement croate présidé par Andrej Plenković qui a été dévoilée mardi soir. La composition détaillée est actuellement présentée au Sabor, le parlement croate. La liste marque une réelle une volonté de rupture avec l’ancien gouvernement de Tihomir Orešković. Ce « recentrage » suscite pourtant ses premières réactions négatives (en particulier les critiques de Zeljka Markić de l’organisation U ime Obitelji - Au nom de la famille et de l’extrême droite). Andrej Plenković a en effet décidé de ne pas reconduire 10 des 15 ministres précédents, en écartant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous